Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mars 2015 7 01 /03 /mars /2015 14:29

L’espace d’une journée, le Palais des sports de Grenoble est redevenu l’antre des pistards, après plus de vingt ans de léthargie. Le rêve utopique des amoureux du pignon fixe est en train de se réaliser.

Hier, au fil des tours de piste, des tas de souvenirs sont remontés à la surface, avec parfois un petit air de nostalgie. Les vieux vélos de piste sont ressortis des greniers, les maillots collector des armoires, le compte-tours de nulle part et les anciens champions de la boîte à souvenir. Le Palais des sports baignait dans une euphorie communicative, bercé entre les jeunes qui découvraient et les anciens qui se souvenaient. Un joli mélange intergénérationnel pour une journée pleinement réussie à l’initiative de l’Entente Sud-Isère Piste (Esip) et la mairie de Grenoble.

Pier-Angelo Bincoletto, président de l’Esip et double vainqueur des 6 Jours de Grenoble, ne cachait pas sa satisfaction de voir ce rassemblement de masse en passant la parole à Sadok Bouzaiene, l’adjoint aux Sports. « Depuis le début du mandat, nous avons affirmé que ce lieu devait revenir aux Grenoblois. Le côté spectacle se doit d’exister, mais l’aspect sportif doit rester une priorité pour le bonheur des jeunes de l’agglomération », déclarait l’élu sous les applaudissements fournis du public.

Thierry Cazeneuve, véritable mémoire du cyclisme, rappelait qu’avec le Tour de France et le Critérium du Dauphiné, Grenoble est une ville de cyclisme en été, mais que le Palais des sports était également un lieu incontournable en hiver pour les plus grands noms du cyclisme mondial.

Les champions régionaux sont d’ailleurs venus en nombre pour soutenir cet anneau en bois théâtre de leurs exploits passés. Magali Humbert-Perret, Edwige Pitel, Laurie Berthon, Patrick Ceria, Jacques Michaud, Patrick Clerc, Jérôme Neuville ou Jean-Claude Colotti ont tous réaffirmé leur attachement à cette discipline et à cette piste mythique qui se doit de vivre.

Quentin Lafargue, médaillé de bronze en vitesse aux championnats du monde de Saint-Quentin-en-Yvelines, dimanche dernier, avait tenu à être également de la fête, pour le plus grand plaisir des jeunes pistards repartant avec une dédicace, une photo et des rêves plein la tête.

Le maire, Éric Piolle, arrivait au sprint pour confirmer « son immense plaisir de voir enfin ce lieu ouvert aux passionnés ».

Le premier édile de la commune, en regardant tourner les nombreux pistards, s’est même dit extrêmement tenté par l’expérience de quelques tours sur la piste.

L’espoir d’une piste ouverte au public l’hiver prochain est donc sur la bonne voie. La première étape est réussie, mais la course promet d’être longue.

Les organisateurs ont eu la belle surprise de recevoir un SMS de la part de Jean-Claude Killy, l’inoubliable triple champion olympique de ski au JO de Grenoble : « Je vous assure de mon soutien dans ce bâtiment qui est comme une mine d’or et que je n’oublierai jamais. »

Le bois reverdit au Palais des sports (article Dauphiné libéré)

Partager cet article

Repost 0
Published by Section jeune de l'AS Fontaine cyclisme

  • : l' AS Fontaine Cyclisme
  • : L'actualité des coureurs de l'AS Fontaine cyclisme.
  • Contact

Nos partenaires.....

Pour retrouver l'actualitée

 de nos partenaires

cliquez sur leurs logos.

Nous les remerçions pour leurs aides

précieuses et leurs fidélitées.

  genat
index_01.jpg

 

pinsello 
logo SMF 

fontaine-38

 

LogonewOMS

 

LogoAsfBlanc.gif

 

isere

Météo